Δευτέρα, 4 Δεκεμβρίου 2017

Τήνος: Ένα όνειρο στις Κυκλάδες...Από το blog της Γαλλίδας blogger Coralie

Quand la météo excécrable de ce week-end me donne des envies de soleil… On retourne visiter mes Cyclades chéries avec la deuxième île de notre séjour : la jolie Tinos.
Invités par Discover Greece fin septembre dernier, nous avons visité trois îles des Cyclades en commençant par Paros (lire ou relire l’article), Tinos et en finissant par Mykonos. Vous avez peut-être suivi tout ça sur les réseaux sociaux mais j’aimerai vous en dire d’avantage afin de vous aider, pourquoi pas, à organiser un futur voyage dans les sublimes Cyclades. Il faut dire que ce voyage nous a totalement enchantés et j’espère ramener un peu de chaleur dans la grisaille d’aujourd’hui en vous emmener visiter Tinos… Nous avons donc passé deux jours sur cette île bien plus secrète en terme de réputation que ses copines Paros ou Mykonos. Il est vrai que je n’avais jamais entendu parlé de Tinos mais j’étais sure qu’elle aurait de très belles choses à nous offrir. Et nous avons passé deux journées au calme éblouis par des paysages à couper le souffle et une lumière sublime sur les petites montages. On a également énormément apprécié l’authenticité de l’île et le fait d’être presque seuls et de ne croiser aucun touristes. Ce fut même l’île préférée de l’amoureux… Allez, je vous explique pourquoi !

Tinos en quelques lignes

Pour commencer, Tinos est une île du nord des Cyclades au coeur de la mer Egée tout près de Mykonos mais bien moins connue et bien moins touristique que cette dernière. Il faut dire que l’île a moins de plages de sable fin et moins de villages tout blancs que les autres et c’est peut-être ça qui la rend moins célèbre car moins clichée. C’est justement ce qui a plus à l’amoureux : Tinos est une île plus authentique. On a pas du tout l’impression de se balader dans une île créée pour les touristes et comme nous avions eu une belle dose de villages blancs et de jolies plages à Paros, nous étions très heureux de trouver autre chose sur Tinos. Il faut savoir également que Tinos est surtout connue pour les Grecs pour son très important pèlerinage et son surnom lié à celui-ci : l’île de la Vierge. Personnellement, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre à Tinos et j’ai été on ne peut plus émerveillée par les terres, le vallonnement et les points de vue sublimes sur la mer depuis tant de routes de l’île. Si vous cherchez du calme et un peu plus de traditionnel, c’est en tout cas Tinos que je vous conseille !

Mes deux coups de coeur de l’île

1 – Notre piscine à débordement à l’hôtel Diles & Rines (détails à suivre plus bas)2 – La place hors du temps au coeur du village de Pyrgos

Pratique et bonnes adresses

Pour vous rendre sur Tinos, ne comptez pas sur un avion car l’île ne comporte pas d’aéroport. Nous avons donc pris le bateau depuis Paros avec la compagnie Seajets et tout s’est parfaitement bien passé. Deux heures de bateau et nous voici sur Tinos, accueillis par une représentante du tourisme local vraiment adorable. C’est je vous avoue on ne peut plus appréciable de se sentir laisser porter et de savoir que quelqu’un nous attend entre chaque déplacement. Cela diminue totalement le stress de la recherche de la voiture de loc ou du chemin de l’hôtel. Surtout qu’après, nous étions totalement libres… Les vacances de mes rêves ! Bref, aparté terminé, nous avons donc récupéré notre voiture louée par Jason Rent a car (beaucoup de compagnies « personnelles » dans les Cyclades) qui nous attendait sur le parking du port et direction l’hôtel : Diles & Rinies Luxury Hotel Villas. La route pour y accéder était particulièrement escarpée mais notre Fiat bleue (oui presque la même qu’à Paros) était un vrai 4×4 et nous avons beaucoup rigolé dans ces routes abruptes (un peu moins la nuit). Mais quand on est arrivés à l’hôtel… Une vue à couper le souffle sur la mer Egée… Notre séjour pouvait donc commencer !
Pour ce qui est de la visite de l’île, je vous conseille donc évidemment de louer une voiture car il n’y a pas ou peu de transports en commun sur l’île et Tinos n’est pas beaucoup plus grande que Paros (dont je vous ai parlé dans mon précédent article ici) mais sa traversée est plus longue (comptez une heure du sud au nord) car elle est bien plus vallonée. Mais la route est si belle que vous ne regretterez pas…
Il y aura dans cet article moins de bonnes adresses ou de points visités que dans l’article sur Paros car nous y sommes restés une journée de moins et nous avons beaucoup profité de notre bel hôtel car Mathieu fêtait le jour de notre arrivée sur l’île sa 30ème bougie. Il y a pire comme cadre pour passer le cap de la trentaine, je vous l’accorde.

Les plus jolis villes et villages visités : (voir détails sur chacun plus bas)

  • Le plus authentique : Volax
  • Le plus « touristique » : Pyrgos-Panormos

Bonnes adresses food :

  • Marathia Restaurant – Agios Fokas Beach : Situé en bord de mer près de notre hôtel, ce restaurant a un cadre totalement idyllique et une décoration totalement dans les codes actuels. Cuisine typique grecque et très bon vins.
  • Sousouro Cafe – Pyrgos : Idéalement situé sur la principale place du village, vue imprenable sur cette dernière. Je vous conseille ce café pour boire un verre, un jus de fruit frais ou déjeuner sur le pouce.

Le plus beau coucher de soleil ?

C’est tout simplement depuis la piscine de notre hôtel Diles & Rinies que nous avons assisté le premier soir au plus beau des couchers de soleil… Je vous parle de l’hôtel juste après !

Un petit regret ?

Seul regret de ces deux jours sur la très belle île de Tinos, quelque chose qui n’a rien à voir avec l’île mais qui m’a gâché une partie de mon séjour : c’est sur cette île que nous avons appris qu’Olympe (mon petit chat) était malade et devait être opérée d’urgence. Rien d’insurmontable mais ce fut très difficile d’être si loin et malheureusement, j’ai eu du mal à ne pas y penser et à être totalement dans mon voyage… A refaire peut-être un jour plus sereine mentalement parlant !
Voilà donc nos adresses, nos visites et nos coups de coeur sur l’île de Tinos. Nous en sommes reparti à nouveau à bord d’un énorme bateau Seajet direction Mykonos, la dernière île de notre séjour dans les Cyclades ! Je vous en parle bientôt dans un dernier article avec en prime la vidéo de notre séjour.

Notre sublime hôtel et sa piscine à débordement… Diles & Rinies

Je crois que je n’ai même pas besoin de vous expliquer pourquoi j’ai apprécié cet hôtel… Piscine à débordement vue mer, piscine privée dans notre petite villa (nous avions toute une petite maison et pas juste une chambre) et dîner de rêve le soir de l’anniversaire de Mathieu devant la piscine à débordement… Mon cher Diles & Rinies, on revient quand tu veux !

Le joli village de Volax

Situé à l’est de l’île non loin de notre hôtel, nous avons découvert au coeur des Terres le très charmant petit village de Volax et sa dizaine d’habitant seulement. Plus qu’un village, c’est un site géologique réellement impressionnant car il est entouré et construit sur d’immenses pierres, un phénomène géologique naturel… Comme nous l’a dit notre guide du jour, elle surnomme ce village celui d’Astérix car on a l’impression qu’il est entouré de menhirs. C’est réellement impressionnant. Sa seconde particularité est sa spécialisation dans la vannerie : la réalisation de paniers en osier. Nous avons pu assister à la réalisation de l’un d’entre eux et j’ai même pu tester, c’était un moment d’immersion très authentique riche en émotions : j’ai adoré !

Sur la route du nord de l’île…

Après Volax, nous avons pris la route pour le nord de l’île et QUELLE route ! Après Paros bien plus plate et sans réel intérêt côté terres, nous avons pris énormément de plaisir à rouler sur Tinos et à s’arrêter régulièrement capturer l’instant et admirer un joli village tout blanc accroché sur la montagne… Parce que oui, les villages blancs sont moins « parfaits » que ceux de Paros mais ils sont tout de même tout blancs, on reste dans les Cyclades !

Pyrgos – Panormos

Enfin, nous avons donc visité au nord de l’île la ville de Pyrgos (collée à Panormos). C’est l’une des plus grandes villes et la plus touristique de l’île mais nous avons du croiser une dizaine de touristes donc ça va, c’est encore plutôt tranquille. Sa spécialité est le marbre, on trouve donc dans le village un tas de magnifiques créations en marbre et on peut y visiter le Musée du Marbre. Comme ailleurs dans les Cyclades, je vous conseille de vous perdre dans les ruelles pittoresques et d’admirer l’architecture, l’église rose, les couleurs des portes et fenêtres (pas que du bleu à Pyrgos) et bien évidemment toutes les fleurs. Mon coup de coeur va à la place du village très traditionnelle qui paraît hors du temps…

Le soleil se couche sur Tinos

Prochaine et dernière étape… Mykonos !

Share:

tinos tv live

ΕΠΙΚΟΙΝΩΝΙΑ

ΚΕΝΤΡΑ ΚΟΙΝΟΤΗΤΑΣ ΔΗΜΟΥ ΤΗΝΟΥ

Categories